Virginie Visconti : Seule en scène

images.jpgSpectacle : Seule en scène d'environ 80 minutes. En préparation.

Virginie Visconti est une actrice et productrice française d'origine italienne. Sa famille est issue des Visconti di Modrone tout comme le cinéaste Luchino Visconti. Elle débute la danse à 8 ans, le chant, la musique et le théâtre à 13 ans.

À la suite de plusieurs années au Centre dramatique national du Nord, elle rejoint le cours Florent avec succès. Elle entrera par la suite à la Sorbonne nouvelle et en ressortira nantie d’une maîtrise d’études théâtrales. Elle y étudie pendant 4 ans, le droit et l’économie du spectacle, la dramaturgie, la scénographie, la mise en scène, l’écriture et la critique littéraire.

C'est à l’âge de 16 ans qu'elle fera ses premières armes sur scène dans le nord de la France en tant que comédienne dans « Les Sorcières de Salem » d’Arthur Miller, et « The Real Inspector Hound » de Tom Stoppard.
Elle fait aussi la connaissance de Daniel Mesguich qui lui propose un petit rôle dans « Flandrin » de Pierre Debauche. Sa première grande scène parisienne se fait sous la direction de Robert Hossein au Palais des sports de Paris dans « Angélique, marquise des anges ». Elle collabore également à la mise en scène pour « Le Dindon » de Georges Feydeau auprès de Francis Perrin. Sous la direction de Jean-Luc Moreau, elle joue aux côtés de Bernard Tapie dans « Un beau Salaud ». Puis, Roger Hanin la choisit comme partenaire pour faire ses adieux au théâtre dans « Un Petit Pull-over Angora ». En 2012, Jacques Pessis lui demande d’être la première femme à chanter et jouer Pierre Dac au Théâtre des 2 Ânes dans  « Pierre Dac, le parti d’en rire». En 2014 elle joue au Théâtre des Bouffes Parisiens dans la pièce de Didier Van Cauwelaert « Rapport intime ».